Accueil > Social > Une obligation d’information sur la provenance des vins ?

Fin de contrat d’agent commercial : toujours indemnisable ?

L’agent commercial mettant fin à son contrat a-t-il droit à son indemnité ?Pour rappel, l’agent commercial est un intermédiaire qui, à titre de profession indépendante, a la charge, de façon permanente, de négocier et, le cas échéant, de conclure des contrats pour le...

lire plus

ZFANG : quand l’administration fiscale corrige une erreur…

ZFANG : pas d’avantage fiscal pour les « conseils en systèmes et logiciels informatiques »Les entreprises qui exploitent leur activité dans une ZFANG (zone franche d’activité nouvelle génération) peuvent, toutes conditions remplies, bénéficier d’un abattement de 50 %...

lire plus

Produits phytopharmaceutiques : à qui profite le doute ?

Produits phytosanitaires, phytopharmaceutiques, pesticides… Faisons le point !Le terme « pesticide » désigne tout produit utilisé pour lutter contre un organisme considéré comme nuisible. 2 catégories de pesticides existent : les biocides et les produits...

lire plus

Compte AT/MP : il est temps de s’inscrire !

Inscription au compte AT/MP : une obligation pour les employeursPour rappel, l’employeur est redevable d’une cotisation couvrant les risques accidents du travail et maladies professionnelles (AT/MP).Depuis le 1er janvier 2022, la notification du taux de cette...

lire plus

Une obligation d’information sur la provenance des vins ?

Juil 29, 2022 | Actu

L’affichage de la provenance du vin désormais obligatoire

Qu’ils soient restaurateurs ou vendeurs de vin à consommer sur place ou à emporter, les professionnels doivent désormais respecter une nouvelle obligation d’information vis-à-vis des consommateurs.

Ils doivent, en effet, faire apparaitre sur les menus, cartes des vins ou tout autre support, la provenance des vins commercialisés, c’est-à-dire :

le pays d’origine ;les pays d’origine en cas de mélange ou de différence entre le pays de récolte du raisin et le pays de vinification ;la provenance européenne, si la production est issue de plusieurs États membres de l’UE ;la dénomination ou appellation d’origine protégée (DOP et AOP) ;l’indication géographique protégée (IGP).

Notez que le non-respect de cette obligation vous expose au paiement d’une amende allant jusqu’à 1 500 € (3 000 € en cas de récidive).

Source : Décret n° 2022-1038 du 22 juillet 2022 relatif à l’information sur la provenance des vins

Origine du vin : « dis-moi d’où tu viens »… © Copyright WebLex – 2022

Generated by Feedzy
Share This